COOL N'EST PAS LA VIE DE NOEMIE

Publié le par BIRGIT ERLAM

   // CHAPITRE  17   // -  / Première partie  /  

     VOYAGE    INFERNAL   

Quelques courts  moments   de gaité ,puis de  très longs passages d'une immense tristesse partage continuellement ses journées  .Noémie ne va pas bien !comme toujours cela ne ce voit pas, mais des idées de suicide trottent à nouveau dans sa tête .Aujourd'hui elle cherche sur internet des idées simples pour donner fin à sa vie  ,vite et sans trop souffrir . Elle ne trouve rien de plus facile que de boire de l'alcool , d'avaler des médicaments . Elle  commence  à boire mais n'a pas le courage de continuer .-Tu es lâche se dit elle ,c'est n'importe quoi ! elle a honte d'elle même .Elle ne comprend pas que ce sont des appelles au secours! comment peu t'on l'aider, personne ne sait ce qu'elle  traverse depuis des années ,il faut lutter ,seule !encore et encore . Fichue dépression de merde !

 

 

 

Annick c'est mis en tête d'offrir  à Juliette , un matelas et un sommier . Evidemment si elle compare le confort de sa literie tout en pure laine!   Noémie essaie de lui faire comprendre que c'est bien inutile de dépenser autant d'argent pour  cet achat , mais en  vain ! Mais Annick cette fois ci  se sent obligée d'offrir quelque chose à Noémie .- Qu'aimerais tu que je t'offre Noémie pour compenser ce que je viens d'offrir à ta sœur . - Oh je n'est aucune idée ,c'est à toi de me faire la surprise ,mais pense utile !  Annick sait que Noémie aimerait voyager . -Si tu veux je t'offre un voyage au Maroc .-Non ,non c'est pas possible maman ! si elle ne se retenait pas ,elle bondirait comme une folle .Mais bien vite elle se ressaisit ,elle a bien du mal à le croire .-Oh demain elle aura changé d'avis! ce dit elle .Et bien non ! Annick tient sa promesse , c'est ainsi que Noémie part une semaine au Maroc .

 

Les années passent  à vitesse grand V .Noémie a quarante sept ans .Notre belle planète reste toujours  pour elle une inconnue .  serte il y a les médias ,d 'ailleurs de magnifiques reportages  attisent sa curiosité  , et elle rêve ... Mais cela ne me  lui suffit plus  .   Une forte envie d'aller voir d'autres horizons ,  connaître d'autres cultures.   Il serait temps  pour elle de gouter à ce pur  bonheur .Mais elle n'a  pas la possibilité  de vivre son rêve . Puis voila que l'occasion  se présente ,ce cadeau est aussi inattendu que merveilleux . Pour une première fois , elle n'a nullement   envie de partir seule ,de plus cela ferait de sérieuses économies ,une chambre seule est obligatoirement plus cher  .Mais oui bien sur !  si elle partait avec Sophie .  Sophie  se plait dans  sa petite vie tranquille  chez papa maman .  Adorant faire les boutiques ,évidemment de grandes marques . La garde robe  bien remplie .   Son compte en banque   raplapla ,  mais heureuse elle l'est . Attention ! ne vous méprenez pas , Noémie l'aime bien  cette petite jeunette . A force de ténacité elle arrive à la convaincre . OUF ! les mois défilent. AH ! AH! Noémie imagine  le mot ECONOMIE résonnant dans la jolie petite tête de Sophie .Et bien elle a réussi !et oui !

 Le passage obligé, mais si magique ,Paris! bien sur Sophie ne connaît pas la capitale . Après un petit resto que Noémie lui a offert  , une balade à bord d'une péniche les tente, d'autant plus que cette journée est radieuse . Ensuite elle se dirigent aux pas de course "très bon pour la digestion" vers la grande dame ,puis les Champs elysèes , pour finir devant l 'Arc de Triomphe .  - J'espère que tu es contente ?   . Sophie  lui  répond avec un large sourire  . Houlala l'heure tourne . Vite vite direction gare .A l'aéroport  maintenant qu'elles ont passé toutes les formalités, elles ont du temps devant elles  .  - je t'offre un café  dit Noémie , et là ?

Dans cette pochette elle avait bien  placé  100 euros ? Oui oui elle en est sure ! Noémie ne bronche pas , mais son regard  a changé . Sans conviction elle pense , oh ! je n'ai peut être pas bien regardé  . Assise dans le hall de l'aéroport elle n'a qu'une idée   en  tête ,vérifier.  En silence Noémie compte et recompte  . - Sophie j'ai bien peur d'avoir perdu de l'argent .  - Ah !   mais arrête  tout le monde te regarde !  Noémie est rouge comme un écrevisse .  - Quel monde ?  Tu parles ! juste un couple en face de nous et alors .Pour son premier vol elle aimerait bien en profiter, mais c 'est plus fort qu'elle, elle  ressasse  sans arrêt ce petit incident .Partant en voyage organisé  elle n'a pas pris de chéquier ,ne possédant pas  non plus de carte, alors  sur 400 euros emmené  la perte de cet argent l 'a contrarie . Pendant ce temps cool est  Sophie et tant mieux! il est temps que Noémie se calme .En altitude la vue est splendide  , les nuages l'a fascine . L'avion a un  léger retard , un petit détournement pour cause d' orage . Des passagers  habitués leurs confirment qu'il  y a eu même quelques  turbulences.    Se regardant droit  dans les yeux avec étonnement ,elles pouf de rire .Toutes deux ne se sont aperçues de rien !

A peine sortie de l'appareil , Noémie sent une douce chaleur l'envahir .Quel bonheur , BONJOUR MAROC  ! une belle  fin de journée  s'annonce. Dans la chambre d'hôtel elles  laissent leurs affaires .-On rangera plus tard ! une bonne douche et hop !pas un instant de perdu  les voilà reparties .Dur dur de négocier avec le chauffeur du taxi ? Les voici   place Jemaa  el fna  ... Il est tard , déjà avec de belles  images en  tête , elles rentrent .     - Sophie tu payes le retour ? -Ok  pas de souci!  le lendemain  matin  allez houst ! debout de bonne heure , surtout de bonne humeur . Après de nombreuses visites  autour de Marrakech   temps libre ,le  petit groupe  se dirigent  tranquillement vers les souks ,il fait super  chaud . Et là attention ! la tentation est grande .On  accoste  les touristes avec un sourire charmeur et l' accent bien connu que l'on aime tant . Vous pouvez vite repartir  les bras bien remplis de souvenirs  mais le porte monnaie lui sera  vide. Une jeune femme voilée  suit Noémie sans relâche , elle  se laisse attendrir  en lui achetant quelques bracelets de pacotilles  . - Merci beaucoup ! tu es ma première cliente .  Oui  humm?... Sophie se laisse tenter par des babouches, de jolies boucles d'oreilles en argent , un pouf  en cuir  et pour finir divers épices . 
Elles croisent à nouveau  la jeune fille aux yeux clairs  .  - Eh ! tu m'as porté chance ,j'ai bien vendu ce soir ! dit elle enchantée à Noémie. - Tant mieux je suis contente  pour vous !  - c 'était cool cette première journée , mais je suis fatiguée  dit Sophie .   - Bon ! repose toi bien. Mais moi je vais faire un petit plongeon . Noémie revient complétement détendue  . Hélas pas pour longtemps ! 

- Sophie demain c'est à ton tour de régler les boissons . - Oui je sais mais !  - mais quoi ? - Je n'ai plus d'argent . -  Comment ! tu n'as pas tout dépensé en une seule journée ? Sophie  tourne le dos à Noémie ,de ce fait  sa réponse est inaudible . Noémie est un vrai paquet de nerfs, mais  ne crie pas . Bien entendu sa nuit est forte agitée .  Au matin dans la salle de bain , elle  compte tranquillement son argent qu'elle a réparti  dans différentes poches de son portefeuille .GRIII ...se dit elle , j'ai dû dépenser plus que prévu !

Vite vite , les valises sont prêtes pour partir vers un véritable enchantement . Les  longues  marches dans les dunes , parfois pieds nus sur leur sable chaud ,  les rayons du  soleil  effleurant  leur peau  bien blanche ...Le désert et ses oasis se savourent à chaque instant. Pour  étancher leur soif , chacune boit au  moins trois litres d'eau  par jour ,c'est un peu dur pour Noémie ,mais  elle est heureuse .La promenade en chameau n'est pas prévue .Zut! pas de négociation possible ,c'est la bonne poire de Noémie qui règle tout .  - Allez toi la mama tu montes ! Hou la la, pas facile le monsieur ! Noémie voit bien que leur guide est un peu  embarrassé   .

Entre temps Noémie constate une nouvelle fois la disparition de billets .L'angoisse lui monte à la gorge . Elle a peur que ses doutes se révèlent  vrai . Les voila maintenant  dans une charmante petite ville en après midi libre . -Sophie ici tu as la possibilité de retirer de l'argent. - Oui en se promenant je vais en profiter .- Bien !  tu sais je ne vais pas pouvoir très longtemps  assumer financièrement pour toutes les deux .Tout en se promenant ,Noémie scrute du regard espérant apercevoir un distributeur .  En trouver un pas de souci  ! mais seulement , oh misère ! le compte  de Sophie est à sec  .Tout doucement mais surement , Noémie sent la colère monter en elle  .Le lendemain dans la matinée  idem ? point d'argent !

    A   SUIVRE   

Publié dans ECRITURE, NON FICTION

Commenter cet article