COOL N'EST PAS LA VIE DE NOEMIE

Publié le par BIRGIT ERLAM

//  CHAPITRE 14  //

   COLERE 

Cela fait déjà plusieurs mois que Juliette fréquente Serge .Ayant de plus en plus de mal à le cacher ,Juliette n'a pas d'autre choix que de dévoiler sa relation .Ses parents le prennent mal ,très très mal d'ailleurs .Mais celui qui ne digère absolument pas cette fréquentation ,c'est Luc . Furax il voit d'un très mauvais œil la suite de l'histoire .- Oh cela ne durera pas ,patience !-Toi! tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez !celui là ,moi je te dis qu'elle ne va pas le lâcher de si tôt .Après avoir fait la connaissance de toute la famille, Luc ne peu contenir ses pensées . - Humm j'ai comme l'impression qu'il n'est pas du tout net ce gars là !et tu as vu sa mère ? Quelle personne malveillante ...

 

Il est déjà tard ,le téléphone sonne ,à cette heure ci rare sont les bonnes nouvelles . Au bout du fil la mère de Noémie complètement affolée , n'articule pas correctement ses mots .Noémie sent que quelque chose d'important se passe.-Calme toi maman ,je n'arrive pas à te comprendre . -Ton père est couché avec son fusil dans les mains .-Quoi! qu'es ce que tu me racontes là . -Il veut se tuer .A peine le temps de lui dire. -je vais venir , que Annick a déjà raccroché le combiné .

 

-Qu' es ce qu'il y a encore ? demande Gaëtan d'un ton agacé .-Papa fait encore des siennes ! et cela a l'air grave. Noémie lui explique brièvement .-Voilà ,je n'en sais pas plus que ça,je vais y aller. -Non mais tu n'es pas bien!à cette heure ci .Tu n'iras pas !-attend, tu ne réalises pas ce qui se passe en ce moment .-Mais je m'en fou ,laisse les se débrouiller seul ,je te dis de ne pas y aller !Noémie a le courage de braver l'interdiction de son mari .-Et bien moi j'y vais ,ce sont mes parents et je vais leur porter secours . Tu ne m' y empêcheras pas!le temps presse et il y a danger !-Oui est bien tu iras toute seule!

Noémie essaye de rester calme ,conduire dans cet état de stress extrême est imprudent. Lorsque qu' elle arrive devant la maison ,tout paraît calme . La porte d'entrée n'est pas fermé à clé ,elle se précipite dans la chambre . Aperçoit son père le fusil dans les mains , sa mère couchée à côté de lui .Visiblement son père l'attendait !apparemment il n'est pas ivre . Noémie prends son courage à deux mains .-Tu vas lâcher ce fusil oui ! tu vas le lâcher .Mais il ne réagit pas! Maman que se passe-t-il donc exactement ?-Ton père dit qu'il va se tuer si ta sœur épouse Serge .- Ah! il est question de mariage maintenant .-Oui ta sœur aimerait se marier .Pendant qu'elles parlent Luc ne cesse de s'agiter . -Et Serge tu connais son opinion ? - Oui il n'est pas contre, mais pour s'unir il faut un minimum d'argent .Soudain Luc se met à hurler : -Il n'a pas un sous de côté ,il est fauché comme les blés ,c'est un vaux rien !le ton monte ,Luc a le visage blême à faire peur ! l'instant est peut être crucial .Noémie sait que son père est capable de tout ,lorsqu'il est dans cet état de colère. Alors il faut agir vite.

 

Annick semble apaisée rien que par la présence de sa fille .Noémie ne pense même plus au fusil.Avec sa venue ,peut être que l'idée de son père de mettre fin à ses jours c'est dissipée ?-Ecoute papa ! c'est bien simple ,si tu ne veux pas que Juliette épouse Serge ,tu ne me revois plus jamais ! elle ne pense absolument pas ce qu'elle dit ,mais peut être qu'en lui parlant ainsi, il va céder . Sans même réfléchir les mots s'enchainent. Il faut que tu les aides ,tu n'as qu'à tout financer ,les meubles , la cérémonie tout le toutim quoi ! Noémie monte le ton et ne se démonte pas devant son père qui l'écoute attentivement !

 

Noémie pense qu'elle l'a convaincu . Elle s'approche alors lentement de son père tout en parlant calmement .-Maman ,Juliette est avec Serge ce soir ? -Oui nous lui avons donné la permission ,mais de toute façon elle n'en aurait fait qu'à sa tête .D' un geste lent mais déterminé ,Noémie empoigne le canon du fusil est le pose à terre . Puis l'éloigne avec son pied .Etait il chargé seulement? il est fort possible que oui ,mais elle ne le saura point , car de cette soirée elle n'en reparlera jamais. Concernant les armes ,son père en possède quelques une ,toutes sont déclarées .Quelle belle connerie d' avoir chez soi des armes lorsque le contexte n'en vaut pas la peine ,nous ne sommes pas en Amérique ...Voilà tout se termine bien ,Noémie a fait preuve de sang froid et une nouvelle fois de courage ,elle se sent fière .Luc finance le mariage ,ainsi que tout le nécessaire dont à besoin un jeune ménage. Noémie sait pertinemment que Juliette se serait fait du mal si son mariage n 'avait pas été accepté ,la séparer de Serge aurait été une véritable catastrophe .

 

Même si Juliette ne se froisse pas un seul instant que les bancs de l'église soient vides ,Noémie a le coeur gros .Au déjeuner à part le prête et le témoin de Serge sont invités .Ce mariage est bien triste .Heureusement ! Noémie réussi à organiser pour le soir une petite fête ,serte simple ,mais qui finalisera fort bien la journée .Frères et sœurs sont réunis ainsi que la mère de Serge ,seul absent ,Luc et Annick qui n' ont même pas fait l'effort de rester pour le diner !mais cela semble complètement égal à Juliette .Elle est mariée, c'est merveilleux .

 

Les premiers mois de la vie en couple se passèrent sans souci .Mais se dégrade désormais de jour en jour ,hélas Luc avait raison .Juliette est toujours seule ,Serge rentre à des heures pas possible ,souvent il a déjà dîné ...Il se remet à boire ,"oui il buvait depuis l'adolescence ". Il rentre souvent ivre à n'en plus tenir debout .Juliette est malheureuse comme une pierre ! mais pas moyen de la sortir de cette enfer .Elle ne veut rien entendre ni comprendre, des conseils que l'on lui prodigue à répétitions ;elle veut pas divorcer .Dans sa tête hélas cela ne tourne pas bien rond .Avec la vie tumultueuse qu'elle mène son état mental ne s'améliore pas . Heureusement que Luc ne sait pas tout ! sinon sans doute un drame pourrait avoir lieu .Seule Noémie est au courant .- Tu me promets que si il recommence à te frapper, tu appelleras les gendarmes .-Oui je le ferais . Noémie n'est pas convaincue de sa réponse,elle n'a pas tort ,il va recommencer ; Juliette ne dira rien .Et que dire lorsqu'il court derriére elle avec un fourche pour l' obliger à avoir des rapports ...Noémie hait Serge ,mais que faire ? Pour la tranquillité de Juliette; se taire et lui sourire et le mieux . Oui lui sourire !alors qu'elle a une folle envie de l'insulter ,de le frapper de toutes ses forces .C'est à croire qu' un sort a été jeté sur notre famille se dit elle .Non et non ce n'est pas juste! comment peut ton vivre ainsi ou le quotidien devient infernal .Si Juliette le vit en l'acceptant ; c'est parce qu'elle est aussi !dans un autre monde ...

 

COOL N'EST PAS LA VIE DE NOEMIE

    A   SUIVRE    

Publié dans ECRITURE, NON FICTION

Commenter cet article

Angelilie 31/03/2017 11:50

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog. au plaisir

BIRGIT ERLAM 31/03/2017 18:54

Merci ! je vais jeter bien sur un coup d'œil sur votre blog ...