COOL N'EST PAS LA VIE DE NOEMIE

Publié le par BIRGIT ERLAM

   // CHAPITRE 19  //   -   /   Deuxième partie /    

   HUMMM ...   LE TRAVAIL !

Au bout de deux  ans d'existence l'enseigne du magasin change , normal !changement de propriétaire  ! absolument plus rien à voir avec  la marque  d'avant .  Depuis quelques temps Noémie commence à culpabiliser sérieusement .Par quel déclic  vient elle de réaliser que son silence a peut être permis à cet homme de récidiver .Jamais jusqu'à ces derniers temps ,cette pensée ne lui avait traversé l'esprit  . Elle se ressasse  sans arrêt , j'aurais dû en parler à mes parents ,comme cela ils auraient pu porter plainte  .Avec son grand manteau en fourrure ,il ne passait pas inaperçu , les gendarmes l'auraient retrouvé facilement . Cet homme ,euh ce monstre  a  peut être fait le malheur  d'autres enfants et tout cela à cause de moi . Elle se sent pitoyable! elle se réfugie dans la nourriture , mange énormément  ,pour être franche ,elle se goinfre  ! se remplissant ainsi  l'estomac  elle se sent merveilleusement bien . Un engrenage sournois  , les kilos s'installent  vite ,elle devient ce que l'on appelle tout bonnement une femme ronde  ,pour d'autres les plus agressifs   ,la grosse !

Souvent le dimanche  Noémie va rendre visite à sa sœur ,elle n 'oublie pas d'emmener sa maman .Noémie  va rechercher chez elle un peu de chaleur  .Même si Juliette ne montre jamais d 'affection envers elle ,tant pis! être auprès de Juliette l'aide à se sentir un peu mieux dans sa peau  . Mais pendant que Noémie devient boulotte ,Juliette maigrie ...

Les regards au travail sont moqueurs .  Elle entend  à l' insu de ses collègues  des paroles médisantes la concernant , elles  lui sont très pénibles !  Alors elle se mets à penser . La méchanceté est gratuite , si elle était payante certaines personnes seraient peut être  moins  belliqueuses! poussant alors un soupir elle se dit,oh! ce n'est même pas sure ! Noémie ne regarde plus son corps dans le miroir , maintenant elle le déteste encore plus . C'est  déjà bien qu'elle  se maquille chaque jour et  que malgré tout, elle s 'habille toujours avec bon gout .En portant n'importe quel vêtement ,ample ou prés du corps , une grosse restera une grosse !l'apparence face aux mauvais oeils est toujours négative . De cette ambiance minable au travail , elle en a ras le bol !  de plus! la nouvelle façon de  vendre sans  échange  cordiaux avec les clients ,ce n'est pas pour elle ...Oui mais ne vous méprenez pas, Noémie est effectivement  timide ,mais dans son travail c'est étrange, auprès des clients elle est une autre personne ... Alors ayant eu vent d'une place pouvant lui convenir ,elle s'empresse de postuler . 

La voilà convoquée ,l'entretien se passe bien. La femme qui se tient devant elle  parle calmement ,semble douce .Ce que cette femme ne sait pas, c'est que Noémie sait déjà l' addiction  qui la ronge .Noémie se dit  que c'est peut être une chance pour elle d'essayer d'aider cette femme, un réel désir qui lui tient désormais à cœur . Noémie  a été choisi surtout  pour son caractère doux  et non pas pour ses autres compétences lui a t'on rapporté après son embauche. Noémie est un peu déçue par la raison de leur choix  ,mais bon  !il en est ainsi ...  Evidemment Noémie ne peut plus s'occuper du ménage de la maison de sa maman , désormais des aides ménagères  vont se relier pour aider Annick .Sa maman est déçue ,peinée  ,mais avec toute la volonté du monde !c'est impossible de faire autrement . Embaucher pour ainsi dire comme gouvernante , Noémie très vite  est devenue la bonne ! dans ce manoir  le travail ne manque  pas ,elle accepte sans broncher les  tâches de plus en plus nombreuses que l 'on lui imposent  , mais refuse de porter le fameux tablier blanc . Les enfants, un garçon de onze ans  véritable chou à la crème ,et une  petite fille de sept ans  très caractérielle   ,adoptent très vite Noémie   .Noémie  adoucie toujours   les angles lorsque des bêtises sont faites ,lorsqu'elle le peux , elle n'en parle même pas aux parents ,dans ce cas là comment les enfants ne peuvent pas l'aimer ,Noémie est  la douceur même !

Quelques semaines après, madame demande à Noémie .- Noémie !allez me chercher trois bouteilles de rosé s'il vous plait .   Noémie refuse  catégoriquement ,l' état de sa patronne  est déjà bien avancé . - Et  si monsieur l'apprend je serais renvoyée . - Mais non il ne le saura pas !  comment voulez vous qu'il le sache? il est absent ,et d'aucune manière  il ne vous renverra  ! -non! je ne veux pas. - Bon puisqu' il en est ainsi! je vais y aller  moi même  à la superette . Noémie la voyant titubant  ,il n'y a pas d'autre solution , elle s'écrie -oh non non! c'est pas la peine je vais y aller madame . De retour au manoir elle se gare prés de la porte d'entrée  ,mais que voit elle arriver ? son patron ! il se dirige avec un grand sourire , lui serre la main .- Bonjour Noémie comment allez vous ? . Elle s'empresse de lui répondre. -Bien bien monsieur !tout cela prés de  son véhicule , avec sur  le siege de devant  en évidence, les trois bouteilles de vin dans un panier d' osier . Noémie n'est pas fiére d'elle , mais que pouvait elle faire de mieux ? Super gênée elle essaie tant bien que mal de ne pas paniquer ,de lui sourire . Il s'en va, ouf ! il n'a rien vu . Mais souvent !Noémie sera obligée de recommencer de même pour empêcher qu'elle ne parte en voiture déjà bien éméchée . Elle ne la juge pas , ne la dénigre pas ,elle a  juste une folle envie de l'aider ,serte  avec ses  petits moyens, mais cela peut  être positif pense t'elle !                      "mais tu rêves  ma pauvre Noémie !"

Noémie s'attache alors très vite à cette femme  qui lui répète  souvent que sa présence lui fait du bien .  Ainsi un jour madame lui confie .  -Mon  mari a dit de vous ,que vous  étiez  une véritable  perle ,surtout gardez secret  cet aveu que je vous fais . Deux années passent... Quel spectacle pour les enfants de voir leur papa partir à la recherche de leur maman , de le voir revenir soutenant leur mère ne tenant plus debout .Noémie ne sait plus ou se mettre ,ce qui se déroule devant ses yeux elle a du mal à y croire , pourtant c'est le triste quotidien de cette famille . Puis voilà la bonne nouvelle ,madame part en cure de désintoxication .Pendant ce temps le déménagement s 'organise .Noémie s'occupe des sept cent cinquante métres carrés , un travail de titan . De plus il faut  aménager la nouvelle maison ,au bout de deux jours  elle est  déjà prête à vivre  ,un ami de son patron lui en fera d'ailleurs  compliment .Pour le retour de sa patronne ,elle   prépare une table de fête. Les fleurs préférées de madame   , des tournesols dénichés  par Noémie égayent le coin salon     . Madame est de retour , mais hélas elle n'est plus la même avec Noémie . Elle devient plus en plus  exigeante,  jusqu'à lui reprocher d 'avoir omis  de mettre  le dessous de plat en dressant  la table  ,c'est  d'un ridicule !  Et dire tout le travail fastidieux  qu'elle effectue chaque jour ... Noémie commence à ne pas admettre ces réflexions dérisoires qu'elle ne mérite pas . A nouveau elle  recherche du  travail ,cette fois ci elle est prête à accepter n'importe quoi ... Voila madame  qui devient jalouse maintenant ? en parlant avec sa fille ,Noémie l'a même entendu l'insulter  ... De quoi a t' elle peur ? Ses enfants ! elle s'en est occupée  avec amour, mais a su garder sa place ,une maman on en a qu'une! est bien sur que c'est madame ! et monsieur a toujours était respectueux envers elle .Elle fait preuve de discrétion , ne dévoile rien" et ne dévoilera jamais rien " sur leur vie intime   . Alors  !

Et toi qui te croyais importante et aimée dans cette famille ,tu es devenue gênante ,pourquoi ?  Cette femme te déteste   désormais parce que tu es appréciée de certaines personnes , et aimées de ses propres  enfants . Mentir sur ton compte est devenu un de ses passes temps favoris .Et dire que monsieur ,la croie ou fait il semblant ?il n'a sans doute pas le choix .Oui Noémie bien sur tu n'as jamais voulu l'a remplacer ,bien sur que tu a essayé de faire au mieux !mais c'était peine perdue d'avance ! un combat entre une bonne et une femme de la haute société  ,ben voyons! tu n'avais aucune chance de devenir sa confidente , encore moins son  amie . Nous ne sommes pas dans le feuilleton madame est servie !Noémie garde secret d'autres agissements envers elle,des manigances minables  pour la mettre à la porte comme une moins que rien .Lorsqu'elle a assuré seule leur déménagement ,se fut un terrible choc pour elle! un nombre incalculable de bouteilles étaient cachées un peu partout dans toutes les pièces  du manoir ,c'était inimaginable !cela faisait pitié à voir  . L'addiction de madame il ne fallait pas en parler ! mais c'était à mourir de rire !tout le monde  était au courant .Pendant qu'elle était  leur employée , Noémie n'en a jamais  parlé ,ni soufflé mot à quiconque .Le respect elle ! elle connaît ...

Noémie avant de prendre une semaine de vacances, effectue toute les tâches de la maison . De ce faite madame n'aura pas grand chose à faire ou si peu ce dit  elle .   Cela ne changera pas ses habitudes ,elle ne fait rien de ses journées ,mais que fait elle croire à monsieur ?   Lorsque qu' elle revient de  vacances , entre temps Noémie c'est appercue que tout le  repassage de la semaine avait été caché,juste pour faire croire à son mari qu'elle avait effectué le repassage pendant son absence , c'est aberrant. A son retour monsieur comme bonjour il lui dit ! -en fin de compte absente ou  présente à la maison ,je n'ai rien vu de changer ,donc nous n'avons plus besoin de vous ! ouah mais ce n'est pas possible , voila Noémie encore une fois trop gentille elle ne se défend même pas .De toute fàcon  c'est à se demander si il comprend ce qu 'il est en  trein de lui dire , c'est totalement insensé . Une fois seule avec cette femme Noémie lui dit tout ce qu'elle a sur le cœur , sur ce  elle s'en va  finir sa journée ,elle n'écoute  même pas les paroles sortant de la bouche de cette méchante femme  . Amateur  d'art monsieur achéte un tableau ,quelques jours plus tard il lui dit n'avait plus les moyens de la garder ? foutaises! Mais qu'es ce que c'est que tous ces mensonges ? Avant de quitter  définitivement son travail  madame lui dit  sur un ton sarcastique .-Ah ! Noémie pas besoin de ces trémolos dans votre voix   ...  Noémie n'a même pas eu le droit de dire au revoir aux enfants ,de les serrer dans ses bras .C'est en larmes  évidemment qu'elle quitte leur maison. Ils n'ont même pas idée du mal qui lui ont fait .Mais  quelque chose lui  dit ,elle en est même persuadée !que beaucoup plus tard ,ils ont  certainement regretté  amèrement leur comportement envers elle  ...

 

   A SUIVRE  

Publié dans ECRITURE, NON FICTION

Commenter cet article