COOL N'EST PAS LA VIE DE NOEMIE

Publié le par BIRGIT ERLAM

   // CHAPITRE  18   //      -   /  Deuxième  partie /    

    VOYAGE     INFERNAL  

Calme toi Noémie se dit  elle  intérieurement ,pas facile !mais  elle y parvient  .  - Tu savais que tu partais  , prévoir un peu d'argent de côté aurait été normal n'es ce pas ?  Tu n'as que toi à penser et presque pas de dépenses . Sophie reste stoïque .-Tu aurais pu faire un effort quand même . Inutile de continuer cette discussion ,Noémie parle devant un mur en béton . Deux jours passent .Oh miracle ! des billets sortent du distributeur .Sophie  n'a même pas le temps de ranger son argent , Noémie lui somme . -Bon maintenant tu vas me donner tout de suite ce que tu me dois  !  lui dit elle d'un ton autoritaire ,presque méchant .Euh! je te dois ,les boissons et la promenade en chameau ! . -Ben oui  hein  ! .  Noémie ne se comporte jamais de cette façon ,mais cette fois ci il y a des limites !

Malgré que de plus en plus Noémie se sent mal à l'aise ,que ses pensées s'évadent vers le pire , elle essaye malgré tout  de garder le moral . -Ce soir j'ai envie de sortir viens tu  avec moi ?  - Non  je vais rester tranquillement allongée en écoutant  ma musique . - Fait un effort  allez ,viens ! - Non  non ,je suis fatiguée . Noémie insiste . -Il y a tant de belles choses à voir ,juste en se promenant tranquillement par ici . Tu ne reviendras probablement  plus  jamais .- Non cela ne me dit rien . -Il faut savoir profiter de chaque moment ,bouge toi ! mince alors tu es jeune . Ce que cette fille peut l'agacer  .Mais quelle andouille ! et bien  oui Noémie le pense presque haut et fort .  Même si le coeur n'y est plus vraiment  ,voulant profiter au maximum de son séjour , elle ne change pas d'avis .

 Mais soudain ! Une idée lumineuse  lui passe par la tête .Je vais lui poser un piège .Elle compte discrètement ses billets .Sournoisement la peur s'empare de Noémie .Tellement elle tremble  ,elle les recompte trois fois  de suite .   Dix billets dans une pochette ,son sac bien en évidence ,elle part .- A toute à l'heure !. Sa balade va être écourtée  ,elle n'a qu'une seule envie, savoir enfin !- Te revoilà déjà ?     - Oui lui répond t'elle d'un ton sec en se précipitant sur son sac ,comptant ses billets devant elle .Il n' y  a plus que  sept  billets, elle n 'y croie pas ! .

-Tu m'as volé ! allongée sur son lit ,Sophie  fait semblant d 'écouter sa musique , son regard est vide ,elle ne dit pas un mot . - Je t'ai posé un piège ,il y avait dix billets dans cette pochette . Etonnant ? pour l'instant Noémie  reste placide . - Il m'en manque deux , donc c'est bien toi ! j 'aurais préféré que tu me parles, juste  me dire que tu as  besoin d'argent! 150 euros de disparus en tout ,tu te rends compte c'est une somme quand même ! .   Des larmes coulent le long des  joues  de Sophie . Oh comme Noémie a mal , très mal ,elle est blessée au plus profond de son cœur .-Tu le sais bien je ne suis pas très  aisée ,mais on aurait pu s'arranger ! comme ils sont loin les moments de complicité entre nous .Pour ce soir, le silence  c'est installé .

Maintenant comment va t'elle pouvoir  avertir le guide ? Pour qu'à son tour il prévienne les trois autres passagers du 4x4 . Honte ? bien sur que Noémie a honte ! même si ce n'est pas de sa faute, difficile d' expliquer que Sophie est une voleuse .Comme c'est dur d'employer ce mot , voleuse !-pourrais je vous voir en privée ? -Oui bien sur pas de souci ... Voila c'est fait! -C'est peut être un problème  à l'hotel? si vous voulez on en parle . - Non non je suis sur de moi .  Le  visage  du guide est décomposé . -Je  suis désolé pour vous ! lui dit il en lui serrant la main chaleureusement .

Une chance inouïe ! cette nuit dans le désert est magnifique . Une douce chaleur se fait caresse sur la peau  de Noémie.  Elle est assise à l'extérieur ,juste à côté de leur bivouac ,il est très tard, impossible de dormir tellement elle est  à fleur de peau .Pour quelques instants comme par magie ,le ciel immaculé d'étoiles   l'a transporte ailleurs ,enfin ! un peu de bonheur . Le silence est impressionnant. Au petit matin la couleur des dunes est sublime .Comme elle aime la sérénité de ce désert .  ​

Après de nombreux kilomètres de pistes et de routes ,les voici  de nouveau à Marrakech . Cette après midi promenade dans une ruelle ou l'artisanat  est à l'honneur .Puis ensuite se sera un peu de temps libre . Avec  une mine réjouie Sophie s'exclame  -Chouette je vais pouvoir m'acheter une paire de tennis ,j'en meurs d'envie ! ' ben voyons'  je sais que l'on peut trouver de belles imitations de grandes marques .Il se peut que j'en profite pour d'autres achats . -Hein ! ne me dit pas que tu vas acheter de la contre façon ? -   Ben oui !- Ah  non alors ! il n'en est pas question .Noémie n'arrive plus à se contrôler . -Si tu fais cela je te plante là !tu vas chercher ta valise, je ne te connais plus ! Sophie  n'ose plus rien dire ,elle a l'air stupéfaite que Noémie s'agite autant . Elle ne voit même plus ce qui se passe autour d'elle ,ses yeux sont brouillés , tout en sanglotant Noémie saisit la main du guide . Mais comment réagit le groupe ? pense t'elle soudain , elle n'ose pas se retourner . La visite se fait presque au pas de course ? Noémie espère qu'elle n'en est pas la cause . ​

Elle  n'en peux  plus  de cette tête à claques ! Maintenant  sur la place elles sont seules. Noémie tourne constamment le dos à Sophie . Elle attend impatiemment  qu'une seule chose, rentrer à l'hotel . Soudain une personne de leur groupe vient la chercher ? . -Allez! venez donc  avec nous , il reste encore un peu de temps .Ouah oh ! Noémie est agréablement surprise .Ces gens sont en vacances ,ils n'ont pas à subir les problèmes des autres .Et maintenant  elle s' aperçoit qu'il sont solidaires ? Comme  c'est adorable !

Jusque là , elle c'est  faite discrète auprès des siens . Elle a besoin de parler , donc  en fin de soirée elle téléphone à son mari. Faisant les cent pas dans le jardin de l'hôtel  , elle s'explique du mieux qu'elle peut  .  -  T' inquiètes pas, si tu veux je te fais parvenir de l'argent . - Non  non! elle m'a remboursé , ce qu'elle me doit sauf bien évidemment  ce qu'elle m'a volé   .De toute façon elle n 'a pas avoué. - Bon courage ! bye  .  - Oui à bientôt, bisou . A bientôt heureusement !

 

Mais ce n'est pas terminé  ! se sentant terriblement  seule ,elle téléphone à un ami.- Hello c'est Noémie !- bonjour comment vas tu ?- Pas bien . - Comment ca ?. -  Sophie me pose de sérieux problèmes . - Ah bon !raconte . La  voila repartie dans des explications qui la rendent à nouveau mal à l'aise . -Ecoute je me sens obligé de te le dire ,fait gaffe !normal, enfin façon de parler  ! elle a besoin d'argent  pour ... Houpss  Noémie se sent  défaillir ,à ce moment là elle s' enfiche  que l'on entende sa conversation , elle s'enfiche qu 'on  la voit sangloter , le ciel lui tombe sur la tête . Non ! non ! et non elle ne pense pas  avoir mériter cela  . -Mais pourquoi ne me m'a t'on pas averti avant ? je ne serais jamais partie avec elle . Quelle inconscience! . A l'autre bout c'est le silence .Noémie lui en veut un peu  ,mais elle reconnaît que  c'est très difficile de parler  de ces choses là ,même à des amis de longues dates  .-Tu es le seul au courant ? . - Non! du moins je ne le pense pas . Noémie comprends mieux alors cette soif d 'argent .Bon!   il est vrai qu'elle est cool mais alors là !   faut pas pousser mémère dans les orties .Qui dit joint égal  drogue ​! et merde  quel cauchemar !

- Tu étais ou ? tu en a mis du temps! pas gonflée la nénette!  - je téléphonais ! Noémie ne lui dit rien de ce qu'elle  a appris  sur elle . Pendant le dîner ,sans aucun ménagement   apercevant le guide , elle lui  saute dessus ?  .  Elle lui demande  de but en blanc - ici il ne circule pas de drogue ? .D 'un air ébahi, il lui répond - Non !bien sur que non ! . -Bon ! c'est bien lui dit elle d'un ton sec  . Mais elle n 'en  est  pas  du tout convaincue . Sur ce ,Noémie  tourne ses talons .Cet évident elle n'est  plus dans son état normal !

Il lui faut un certain courage pour sortir cette après midi  avec Sophie  ,Noémie n'a absolument pas envie  de gâcher ce dernier jour .  Sophie est toute penaude ,elle sait que Noémie a bien compris que c'est elle qui lui a volé  son argent . Elle   donne à Noémie comme l'impression qu'elle va bientôt  ramper . Evidemment l'ambiance est froide, c'est terrible ! - je t'aurais bien payé un pot  à une terrasse , mais ici je pense que ce n'est pas bien vu ! lui dit elle . Et bien dit donc pour une personne comme toi ! tu en as des préjugés  !  pense t'elle dans sa tête . Mais de toute façon tant mieux ! elle n'ai aucunement l'intention  de rester  seule face à elle  . Noémie ne supporte plus son  attitude .Soudain encore une fois , elle craque   . - Fou le camp  ! débrouille toi ,rentre à l'hôtel. Je veux rester seule !

 

Il fait très chaud ,cela ne dérange pas Noémie  . Pendant un petit moment  assise sur un banc ,elle regarde les passants . Parfois elle leur adresse un sourire . Noémie se sent si bien .Ses pas l'entrainent  vers une terrasse "Tiens donc ",elle décide alors de siroter une limonade bien fraiche  .Ainsi elle prends le temps d'écouter et de regarder  vivre  cette  majestueuse  place jamel efna  . Hélas ! il est temps de regagner l'hôtel.  Une marche lui permettrait peut être de faire quelques belles rencontres , qui sait  ? . Mais elle  peu que juste aperçevoir  quelques enfants  jouant  aux ballons, ainsi qu' une femme voilée assise  à l'ombre d 'un arbre. Beaucoup trop loin pour avoir le temps de tenter une approche amicale . Dommage !   Cette douce après midi paisible l 'a satisfaite  et apaisée .

-Demain matin c'est le départ, retour vers la France . Sophie est dans la salle de bain ,aimant se pouponner, Noémie sait qu'elle y passera beaucoup de temps . Ce soir elle prépare donc sa valise avec d'infinis précautions .  A t'elle  tort ou raison ? Cela va t'il la rassurer ? Elle n'a absolument aucune confiance ,  donc chaque recoin de sa valise  est vérifié. Sa gorge  se noue ,terrible est son angoisse et ne fait que s'accroître .  . Elle palpe ses vêtements un à un .Peur ? oui Noémie a peur !inquiète  qu'elle cache sans scrupule  à son insu ,des pétards  dans ses affaires  .  Sa nuit fut fort agitée , guettant prudemment   quelques mouvements nocturne de Sophie .Epuisée  finalement elle  s'endort .

Petit déjeuner prit sur le pouce . Noémie est déjà sur le pied de guerre .  Elle reprend la fouille de sa valise ,encore et encore,  elle se fait des films ... Elle sent qu'elle s'énerve trop , sueurs froides ,palpitations  .Sans raison , oh! joie oh !bonheur ,sa valise est au top !  elle ne se souvient guère  du déroulement du trajet  du retour .Sans doute inconsciemment , elle en a fait  l'abstraction  .C'est ainsi que prend fin , SON  INFERNAL VOYAGE .

Humm Noémie se demande combien de portes- monnaies entre temps furent allégés? . Sophie n' a jamais avoué sa malhonnêteté  envers elle .Au fil des mois son chagrin se gomme ,Sophie est  à jamais effacée de sa  vie . Pourquoi avoir eu si peur ? Au Maroc avant d'entrée dans le pays ,une pancarte indique: risque de prison si possession de contrefaçons  , imaginez vous alors les conséquences pour toute autre chose illicite ... 

Tant qu'à Juliette ! mais que vient elle faire dans cette histoire ? et bien après avoir vu les photos concernant le voyage ,elle est tombée sous le charme du Maroc .Elle ne loupe aucun documentaire sur ce pays ,parfois même elle dit qu'elle aimerait bien  y vivre .Pauvre Juliette !son monde à elle est bien loin du nôtre .Pour  la comprendre  il faut savoir aimer .

  A  SUIVRE 

Publié dans ECRITURE, NON FICTION

Commenter cet article